Formation

La controverse de la position assise en W : Ce qu'en dit la science (version anglaise)

Si vous souhaitez obtenir la version française, écrivez-nous à info@bia-education.com

La position assise en W chez le jeune enfant demeure à ce jour très controversée. Cette formation, présentée par Beverly Cusick, une physiothérapeute en pédiatrie de renommée internationale, offrira une revue de littérature des connaissances actuelles à ce sujet. Beverly Cusick débute cette formation en expliquant la science derrière la posture néonatale du bébé né à terme et la géométrie osseuse, elle établit un lien entre les alignements de la hanche néonatale, de l’articulation du genou et les stratégies typiques utilisées pour acquérir la position en W.

Elle abordera ensuite la pathomécanique et la pathokinésiologie inhérentes à la position assise en W prolongée avec les jambes et les pieds en rotation latérale, c’est-à-dire W-Sit-LR. Elle discutera de l’adaptation physiologique des tissus mous, des os et des articulations à l’usage habituel, et de la condition connue sous le nom de « syndrome misérable de malalignement ».

La présentation vise les enfants présentant des problèmes orthopédiques potentiels et une laxité ligamentaire. Les principes concernent également les enfants atteints de paralysie cérébrale seront également présentées.

Beverly conclut par une longue liste d'idées pour les chercheurs.

Objectifs :

  1. Expliquer l’avantage biomécanique que l’alignement typique entre la jambe et le pied du nouveau-né à terme procure à l’acquisition indépendante de la position assise en tailleur.
  2. Citer trois des muscles de la hanche utilisés par les nourrissons pour effectuer et ralentir les transitions entre la position assise en tailleur et la position quadrupède.
  3. Comparer l’alignement tri-planaire de la tête fémorale et de l’axe du col fémoral en position assise en tailleur et en position assise en W.
  4. Discuter de l’influence de la position assise en W-LR sur l’incidence des transferts de poids latéraux du torse pendant le jeu.
  5. Décrire les forces de rotation appliquées au fémur lors des transitions entre les positions assises en W et la position debout en passant par la position à genoux.
  6. Discuter de l’état des preuves scientifiques concernant les contributions de la position assise habituelle en W-Sit-LR aux problèmes musculosquelettiques après l’enfance.
  7. Décrire l’état des os longs et des articulations du genou dans le « misérable syndrome du mauvais alignement ».
  8. Expliquer la science qui associe la position assise fréquente et prolongée à un misérable syndrome de malalignement.
  9. Établir une distinction entre les conseils courants et les alternatives kinésiologiquement saines à la position assise en W.

« Lunch and Learn »

Comment être plus efficace et plus confiant avec l'abonnement scientifique ?